2 janv. 2016

Mon inscription à la maternité : petit coup de stress...


... mais finalement ça s'est bien passé.

Avant de vous raconter, je tiens à vous souhaiter une très bonne année 2016!

Alors, petit coup de stress? Pourquoi? Parce que, en parlant de l'hôpital que j'ai choisi (celui du sud de l'Île-de-France), la sage-femme qui me suit avait dit : "C'est comme un château fort. Et pour accéder au donjon, il y a des épreuves à passer". Un peu exagéré. N'empêche que j'en ai eu la boule au ventre.

- Savoir où aller : la tour le pôle A

Mon choix s'est porté sur cet hôpital pour des raisons de proximité et aussi parce que sa maternité est de niveau 3 (équipée pour les soins de néonatalogie et pour la réanimation néonatale). Cela tombait bien car la sage-femme qui me suit exerce dans une structure travaillant en lien avec cet établissement. Elle m'a carrément dessiné un plan pour que je puisse m'y repérer. Objectif : se rendre au pôle A. Il n'y a pas d'accès direct. Il faut obligatoirement entrer par le pôle T puis passer par les pôles D, C et B pour y arriver. Ensuite, ne pas se tromper d'endroit où prendre un ticket.

- S'inscrire au bon moment

Dans cet hôpital, l'inscription à la maternité se fait à partir de 16 semaines. Cependant, il ne faut pas traîner. Dans mon cas, la sage-femme m'avait conseillé d'y aller début décembre. Je n'étais libre que le 1er, ce qui s'avérait être trop tôt. Mais elle m'a dit : "Tentez quand même. Et si on vous dit de revenir plus tard, ne loupez pas la date, sous peine de ne pouvoir être inscrite, à moins d'avoir une grossesse à risque".

- L'inscription en elle-même

Quand on te dit que les secrétaires ne sont pas très aimables, ça ne te donne pas envie...

Mon mari et moi étions sur place le 1er décembre dès 9h. Il y avait une fiche de renseignements à remplir avant de prendre un ticket. Pour ma part, c'était déjà fait car la sage-femme me l'avait fournie. Elle m'avait même déjà donné le livret d'accueil de la maternité.
Nous étions les premiers à passer. 
- Moi : "Bonjour Madame."
- La secrétaire : "Bonjour." (Pas souriante, effectivement...)
Je lui dis que c'est pour m'inscrire à la maternité et lui tends la fiche de renseignements ainsi qu'une copie du compte-rendu de mon échographie du premier trimestre. 
Elle consulte ma fiche puis me demande assez sèchement : 
- "Vous avez accouché où la première fois?"
- "A L******."
- "Pardon?" (Toujours sèchement...)
- "L******."
Elle note l'info puis regarde l'autre document et me dit : 
- "Ben, je peux pas vous inscrire. Pour les accouchements de juin, c'est qu'à partir du 21 décembre." 

Nous avons donc décidé de retourner là-bas le 21. Il était un peu plus de 9h et il y avait déjà une dizaine de personnes qui attendaient. J'ai alors vu un affichage stipulant que pour les accouchements de juin, les inscriptions à la maternité se feraient sur une période de 15 jours à compter du 21 décembre. Passé ce délai, c'est cuit.
Une secrétaire était déjà à l'œuvre. L'autre (celle qui nous a reçus la première fois) est arrivée quelques minutes après nous. Et nous sommes retombés sur elle. Cette fois, elle était un peu plus sympa. Bref, elle m'a inscrite. Ouf!

Et pour vous? Pas trop galère l'inscription à la maternité?
Rendez-vous sur Hellocoton !

Aucun commentaire :

Enregistrer un commentaire

N'hésitez pas à commenter :) / Thanks for leaving a comment :)